Le pèse-personne mécanique : Guide d’achat et informations pour tout savoir !

Le pèse-personne mécanique est l’ancêtre des balances électroniques et des impédancemètres. Il n’est pas à jeter pour autant et reste encore prisé par de nombreux utilisateurs. Ici, pas de cadran digital ou numérique, mais bien une aiguille ou un cadran mobile, qui tourne pour nous indiquer le poids de l’utilisateur. 

Les hommes se pèsent ou pèsent des objets depuis des milliers d’années, on connaît notamment la balance romaine où on fait coulisser des poids pour établir un équilibre, mais le premier pèse-personne mécanique a été inventé en 1735 par un Belge du nom de Jean Joseph Merlin.

Pèse-personne mécanique : Comment ça marche ?

Une balance mécanique est un accessoire permettant de mesurer et d’évaluer, avec autant de précision que possible, la masse d’un utilisateur. Le fonctionnement est plutôt simple : Lorsqu’une personne monte sur la balance, le plateau subit une pression qui vient tendre un ressort. C’est cette déformation du ressort qui fait bouger l’aiguille ou le cadran, nous indiquant alors notre poids.

Le ressort est cependant réglé pour répondre au poids médian d’un être humain. De ce fait, la plupart des balances mécaniques lambda sont plus précises entre 60 et 90 kg, mais elles perdent en précision pour des personnes plus légères ou plus lourdes. Cela dit, des modèles mécaniques haut de gamme se montrent plus précis que bon nombre de pèse-personnes électroniques.

Les atouts de pèse-personne mécanique

Si autrefois ce type de balance régnait sans partage sur le marché du pèse-personne, la concurrence des versions électroniques est venue changer la donne. Aujourd’hui, les modèles mécaniques sont plutôt marginalisés, et on leur préfère des appareils plus technologiques et pas forcément plus chers.

Cela dit, des irréductibles n’échangeraient leur balance mécanique contre rien au monde, et pour cause, ce petit appareil n’a pas que des défauts, et il offre même certains avantages qu’on ne trouve pas sur les modèles mécaniques.

 

pese personne mecanique

 

Très, très solide !

Le premier avantage est la durabilité du produit. Les balances mécaniques sont très solides. Je suis sûr que vous avez une vieille tante ou une grand-mère qui possède encore ce type de balance à la maison, depuis plus de 20 ans. C’est réellement un objet qui est fait pour durer. Il reste au sol, on ne fait que monter dessus, il supporte bien les chocs et finalement il ne nous quitte plus.

La balance peut finir par se dérégler, mais on peut toujours remettre l’aiguille en face du 0 en jouant avec la molette au dos de l’appareil. Là où les modèles électroniques survivent rarement à 5 à 10 ans de bons et loyaux services, la balance mécanique peut être transmise à la prochaine génération de gourmands…

Une utilisation simplissime

Difficile de faire plus simple ! Une balance mécanique se pose sur un sol plat et assez dur, et il n’y a rien d’autre à faire qu’à monter dessus. Elle est forcément toujours très appréciée par les personnes âgées ou les réfractaires à la technologie, qui n’ont que faire de fonctionnalité ou de réglages compliqués.

L’information ne disparaît pas au bout de quelques secondes comme c’est parfois le cas avec des appareils électroniques. Ici, tant qu’on reste sur la balance, notre poids est affiché.

Une pesée plus importante

Cet argument n’en est pas forcément un, mais les personnes les plus costaudes l’ont peut-être déjà remarqué. Les balances électroniques dépassent rarement les 180 kg, certaines ne supportent d’ailleurs pas plus de 150 kg. Si vous dépassez ce poids, sachez que ce sont souvent les pèse-personnes mécaniques qui vous fournissent la pesée la plus importante, en montant généralement jusqu’à 200 kg.

Ce n’est pas toujours le cas, et il faut se renseigner sur les caractéristiques de la balance avant de passer commande. Cela dit, si vous cherchez du solide pour supporter un poids élevé et avoir une pesée à plus de 160 ou 180 kg, alors c’est probablement un modèle mécanique qu’il vous faut.

Pas de piles !

À l’heure où l’écologie prend de plus en plus de place dans notre société et qu’on sait désormais que les piles sont un polluant important, le fait d’opter pour une balance mécanique est presque un geste citoyen !

C’est en plus une manière de faire des économies. Même si 2 à 4 piles d’un modèle électronique ne sont à changer que tous les ans ou plus, ça reste quelques euros qui ne sont pas dépenser. Son fonctionnement mécanique n’engendre aucune dépense, même minime, ni aucune usure d’énergie.

La balance mécanique est donc économique et écologique… Et si c’était ça le futur ? Un retour aux choses simples, efficaces, et sans fioritures !

Un prix souvent mini !

En réalité, les balances mécaniques ne coûtent pas forcément moins cher que les modèles électroniques. Toutefois, on reste dans de l’entrée de gamme, et les modèles les plus chers sont souvent plus beaux et bien plus robustes que leurs concurrents à piles.

On trouve également des modèles mécaniques à 10€ ou moins, et à ce prix-là, il n’y a réellement rien de probant en électronique. Le rapport qualité/prix est donc généralement très bon pour les pèse-personnes mécaniques, qui je le répète sont conserver pendant beaucoup plus longtemps.

 

pese personne mecanique avis

 

Les défauts du pèse-personne mécanique

Je dis beaucoup de bien de la balance mécanique, mais elle n’a évidemment pas que des qualités. Voici donc la liste des inconvénients qui pourraient vous pousser à choisir un pèse-personne électronique.

La précision

Les pèse-personnes mécaniques les plus chers offrent une bonne précision, mais avec une marge d’erreur de 100 à 300 grammes. Pour les modèles d’entrée de gamme ou de moyenne gamme, l’écart peut-être encore plus grand, avec parfois jusqu’à 1 kilo de différence avec le poids réel. Pas génial si on cherche à atteindre un poids bien précis.

Les modèles mécaniques se veulent généralement plus précis, même si dans l’entrée de gamme, on trouve des appareils moins fiables encore. Ce qu’il y a de bien avec une balance mécanique, c’est qu’elle ne varie pas d’une pesée à une autre, et même si le poids obtenu n’est pas toujours très précis, on saura quelques jours après si on pèse plus ou moins qu’à la pesée précédente.

Un manque de finesse

De nos jours, tout doit toujours être plus petit et plus compact. Ainsi, les balances électroniques sont de plus en plus fines, pour se ranger facilement sous un meuble ou sous un lit. Leur design est plus sophistiqué et épuré, afin de se fondre parfaitement dans la plupart des décorations d’intérieur.

Le pèse-personne mécanique est quant à lui bien plus épais et imposant. Il ne cherche pas à se cacher et ne passera jamais inaperçu. Dans une petite chambre ou une petite salle de bains, ce n’est clairement pas l’idéal. Lorsqu’on a de la place, en revanche, on peut apprécier son design un peu tape à l’œil, et l’utiliser aussi comme un objet de décoration.

En conclusion : Faut-il craquer pour un pèse-personne mécanique ?

Même si certains assurent que la balance mécanique est devenue obsolète, de nombreux utilisateurs ne semblent pas être de cet avis. Beaucoup n’ont utilisé que ce type de modèle toute leur vie, ils en étaient contents et donc ils n’ont aucune raison de passer à un modèle électronique.

La balance mécanique ne consomme pas de piles, et on est sûr de la conserver pendant de très nombreuses années. Sa précision n’est pas toujours des plus fiables, mais c’est généralement suffisant pour un simple contrôle hebdomadaire.

Ensuite, c’est souvent une question de goût et d’espace. Les petites salles d’eau ou les chambres de 10 m² seront souvent trop étroites pour ce type de matériel, mais les accros au vintage n’auront que faire d’un écran digital et préféreront toujours l’aiguille analogique.